Mar 23, 2020

 

Andrézieux, le 23 mars 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le traitement de l’eau représente 65% de l’activité du groupe SNF sur son site d’Andrézieux.

La quasi-totalité des stations municipales de traitement d’eau de France et une grande majorité des stations industrielles utilisent les produits de SNF. Ces stations ne peuvent fonctionner sans ces produits et une rupture dans l’approvisionnement engendrerait une crise sanitaire majeure.

Un rejet des boues non traitées dans les rivières conduirait non seulement à une catastrophe environnementale endommageant la faune et la flore mais surtout à une pollution des rivières utilisées comme prises d’eau potable par les villes en aval. A titre d’exemple, la station de Furania à Saint-Etienne traite 500 MT de boues par jour qui, en cas d’arrêt du traitement, seraient rejetées à la rivière.

Compte tenu de la faiblesse des stocks de produits des différentes stations en France (quelques semaines au mieux), le site de SNF doit continuer à produire. Ceci est d’autant plus critique que SNF a vu ses commandes augmenter d’environ 60% depuis le début de la crise car tous les clients cherchent à augmenter leurs stocks. Ceci est très difficile à gérer pour SNF compte tenu du grand nombre de stations de traitement en France.

Dans ce contexte, SNF a décidé très tôt de prendre toutes les mesures permettant d’assurer la continuité de son activité à Andrézieux :

  • Les personnels dont la présence sur site n’est pas indispensable restent chez eux,
  • Seuls les ateliers qui fabriquent des produits pour le traitement d’eau et quelques industries essentielles sont opérationnels,
  • Les mesures barrières sont strictement appliquées et les horaires ont été aménagés pour éviter tout croisement d’équipes. Les salles de contrôle, les vestiaires, les douches ont été régulés en fonction des mesures de distanciation. Du personnel dédié a été désigné pour s’assurer que les mesures sont bien respectées sur l’ensemble du site,
  • Des mesures de nettoyage très strictes sont appliquées : poignées, rampes, écrans, claviers, sont désinfectés deux à trois fois par jour,
  • Du gel hydroalcoolique est mis à disposition dans la limite des stocks disponibles qui diminuent très vite car certains emportent le gel chez eux.

SNF remercie chaleureusement tous ses employés, cadres, administratifs, ouvriers, sous-traitants et fournisseurs qui continuent à venir travailler et qui doivent bien souvent faire des heures supplémentaires afin de compenser l’absence de leurs collègues.

Enfin, via ses sites Chinois, SNF a commandé des masques FFP2 qui sont distribués au fur et à mesure de leur réception aux hôpitaux de la région stéphanoise. A ce jour SNF a distribué 3500 masques répartis entre le CHU, le HPL, la Clinique mutualiste et l’hôpital de Montbrison. Par ailleurs SNF a commencé à fabriquer du gel hydroalcoolique, le facteur limitant étant la disponibilité de l’alcool. Les premières distributions de gel aux établissements médicaux ont commencé le 23 mars.

Pour toute information complémentaire, contactez Pascal Remy, PDG du groupe SNF au 04 77 36 85 25.